Cuisine

Tuna Poke Bowl

Vous connaissez le Tuna Poke? Oui, moi non plus, je n’en avais jamais entendu jusqu’il y a 2 mois.

Le Tuna Poke (prononcé comme rimant avec Okay), c’est le tartare de thon hawaïen. Grossomodo. J’avais vu le concept pour la première fois au Marlon, ce joli resto californienne au menu bien trop tentant, lancé par l’équipe gagnante de Marcel, puis au brunch de Granger & Co à Londres. Le concept intringue: plus grossier qu’un tartare, avec des influences aussi bien ensoleillées qu’asiatisantes, on ne sait pas trop où le ranger. Ne connaissant pas la bête, j’ai fait ce que notre génération a appris à faire le mieux: j’ai googlé. Il s’agit donc d’un plat hawaïen, assez flexible si je le comprends bien sur la forme et même le poisson choisi, s’identifiant surtout par la découpe du poisson, certains ingrédients (l’oignon frais, la sauce soja, l’huile de sésame) et l’ajout d’avocat.

C’est ce que j’appelle un plat demandant à être repris et adapté, et c’est exactement ce que nous avons fait le weekend dernier (weekend = moments où nous mangeons de la viande et du poisson, contrairement à la semaine, voire le concept de weekday veg dont il faut que nous vous reparlions bientôt).

Faites pareil, appropriez-vous la recette. Avec du thon ou un autre poisson, avec ou sans certains condiments, en agrémentant le bowl d’autres légumes ou fruits…

Recette

1. Lavez votre thon et détaillez-le en cubes de 0,5 cm environ. Réserver dans un saladier.
2. Eplucher et hacher les oignons, (j’aime bien le détailler en très fines demi rondelles, vous pouvez vous servir d’une mandoline), le gingembre (haché tout petit), et le piment (à doser en fonction de vos préférences). Ajouter le tout au thon dans le saladier.
3. Laver et hacher la coriandre, puis ajouter au saladier. Mélanger avec l’huile de sésame, les graines de sésame, le jus du ½ citron et la sauce soja, du sel (attention, la sauce soja est déjà assez salée) et du poivre. Réserver au frais le temps de préparation du reste (pas grave si vous devez vous interrompre pour faire autre chose, plus le tout infuse, plus les arômes se mélangent).
4. Faire cuire le riz: dans une casserole, faire chauffer l’huile de coco. Faire revenir le riz dedans pendant 1 – 2 minutes (juste le temps que les grains deviennent transparents), puis couvrir d’eau bouillante avec un rapport de 2 volume d’eau pour 1 volume de riz. Laisser cuire à feu fort pendant 10 minutes, l’eau sera quasiment complètement absorbée, puis couvrir et laisser le riz absorber le reste. Cette méthode parfumera le riz et lui donnera une consistance un peu gluante.
5. Détailler la moitié de mangue en dés et faire pareil pour l’avocat.
6. Une fois que tout est prêt, assembler dans des bols: Riz d’abord, en fondement. Puis, comme les parts d’un camembert, le thon, la mangue et l’avocat. Vous remélangerez tout en mangeant, mais c’est plus joli comme ça.
7. Bon appétit!

Ingrédients

4 personnes

20 minutes top chrono

  • 300 gr de thon très frais, pêché durablement
  • ½ mangue bien mûre
  • 1 avocat mur
  • 200 gr de riz
  • ½ botte de coriandre
  • Gingembre (bout de la taille d’un pouce)
  • ½ oignon rouge, ½ oignon frais
  • ½ citron
  • piment
  • 2 cuillers à soupe d’huile de sésame
  • 2 cuillers à soupe de sauce soja
  • 2 cuillers à soupe de graines de sésame grillées
  • 1 cuiller à café d’huile de coco
  • Sel, poivre

Laisser un commentaire