Patate douce rotie
Cuisine

Patate douce rôtie

Cette recette est tellement simple, j’ai presque honte de la partager. Tout le monde connaît le principe patate – crème fraîche, ma variation n’apportera peut être que peu de surprise… Mais toutes les recettes ne doivent pas toujours être compliquées pour être bonnes, donc here we go! Bien que cela ne fasse pas longtemps que nous avons intégré ce plat dans nos favoris d’hiver, je lui trouve un mélange parfait entre la douceur réconfortante de la patate, la fraîcheur du yaourt citronné et la pointe de saveur d’ailleurs du mélange coriandre/piment.

Si cela ne fait pas longtemps que nous en mangeons, c’est de ma faute. J’ai, comme certainement 40% des filles de ma génération, longtemps eu un regard très, trop, critique sur mon corps. Les hanches trop larges, le ventre trop mou, les bras trop peu galbés…Je m’en suis longtemps voulu de ne pas être aussi parfaite qu’une Victoria’s Secret. Ce regard critique, il s’est largement traduit dans ma manière d’appréhender la cuisine. Mon amour de la cuisine m’a certainement protégé de dérives trop radicales dont d’autres femmes peuvent devenir les victimes, mais j’ai certainement orienté la manière dont je mangeais dans ce sens. Beaucoup de légumes, peu de graisse, pas de glucides. Si certains des principes appliqués ont certainement contribué à une nutrition très saine (les légumes, ça ne peut pas faire de mal, et notre alimentation ne court certainement pas le risque de trop favoriser le gluten), cela m’a également amené à diaboliser à tort certains aliments. Et les pommes de terre en font partie. Bien que je me serve toujours rarement de pommes de terres classiques, j’ai appris à dédiaboliser les patates douces en éliminant un regard trop porté sur les calories. Voici donc un plat sain, bon et facile à consommer sans retenue!

N.B.: Cette recette est d’une facilité ultime, mais les patates mettent un temps presque indécent à cuire. A prévoir donc les soirs où vous aurez de la capacité d’anticipation/ d’attente.

Recette

1. Préchauffer le four à 180º, laver la/les patate(s).
2. Piquez les patates avec une fourchette de toutes parts, cela permettra aux sucs de s’échapper une fois qu’elle cuira. Placez-les au four dans un plat couvert de papier sulfurisé et faites les cuire 1h – 2h, en fonction de leur taille. Il m’arrive rarement de devoir les cuire moins de 1h30, vous pouvez surveiller la cuisson en plantant une fourchette dans la patate pour vérifier sa consistance intérieure.
3. Mélanger le yaourt, la coriandre, le piment et l’oignon nouveau hachés, le zeste d’un tiers du citron et le jus de la moitié du citron. Assaisonnez avec sel, poivre et une pointe de miel.
4. Servez les patates ouvertes en deux avec le yaourt au milieu, accompagnées d’une salade.

Ingrédients

2 personnes

  • 1 – 2 patates douces (celles que je trouve sur le marché sont souvent assez grandes (env. 15 – 20cm de long, 7 cm de diamètre au milieu), une patate suffit alors pour deux)
  • 1 pot de yaourt, soit 90gr
  • ½ botte de coriandre
  • 1 oignon nouveau
  • 1 citron non traité
  • ⅓ de piment (à doser en fonction de vos habitudes en matière de cuisine pimentée)
  • Sel, poivre, miel

Laisser un commentaire