Déco

Pictures On The Wall

J’ai toujours attribué une grande place à la photographie dans tout ce qui est décoration. Ce qu’étaient les tableaux pour nous grands-parents / parents sont pour moi aujourd’hui beaucoup plus les photos – que ce soit pour des raisons d’accessibilité ou de malléabilité, c’est une marque d’art et une touche de modernisme à toute époque. Que ce soit la photo de famille dans un cadre sur la console de l’entrée ou le paysage urbain au dessus du canapé, nous recherchons tous à décorer notre “chez soi”  à notre image, de manière unique et à prix acceptable.
C’est comme ça que se démocratise depuis quelques années de plus en plus la photographie “série limité à bon prix”. Portés par quelques chaînes de galeries à travers le monde, ces magasins (plus que des galeries d’art) proposent des tirages limités (à quelques milliers d’exemplaire tout de même) de photographes professionnels. J’ai toujours aimé entrer dans ces lieux, sans y acheter bien souvent, faute de réel coup de foudre. (Pour tout vous dire, les seuls qui m’aient convaincu sont trois triages d’avions* de Olivier Lavielle car elles ont réveillées en moi cette âme de petit garçon explorateur.)

Si je n’ai jamais accroché plus que ça, c’est je pense, lié au modèle: ces galeries résolvent 2 variables de l’équation qui sont la rareté et l’accessibilité (relative, car toujours à prix coûtant). L’unicité/ le lien émotionnel particulier avec ma personne reste bien souvent en dehors de la formule. C’est dans ce sens que je pense avoir trouvé une solution bien plus adaptée: imprimer ses propres photos. Si comme moi, vous voulez quelque chose d’unique sur votre mur, vous n’avez pas forcement besoin d’aller le chercher de l’autre côté de la terre ou au fin fond du Verdon. Il suffit de se replonger dans les photo que l’on a déjà chez soi, sans être nécessairement un professionnel de renom,  pour trouver une belle photo qui vous émeut.

Une fois la photo trouvée, la vraie question sera de la faire développer sur le bon support, dans le bon format et au bon endroit. C’est là que tout se complique…
Ce n’est pas au supermarché du coin que vous pourrez faire ça ou dans le premier magasin de bricolage. Se reposer sur la flopée de sites internet qui proposent des grands tirages ne vous apportera pas forcement le rendu que vous espéreriez. Il n’y a qu’à regarder la qualité aléatoire des tirages de photo au format classique pour se faire une idée.
Je trouve ici primordial la qualité et le savoir faire du prestataire – la meilleure solution dans ce cas restent les société spécialisée dans les tirages pour professionnels comme par exemple Négatif+ pour commencer (bien que je trouve leur offre moins claire et moins spécifique) ou pour un choix d’options plus large, ThePrintSpace.

Photo prise par le talentueux Bernhard König, lors d’un voyage commun au Chili.

Plus en détail pour le tirage, mon goût personnel penche  pour les impressions mates qui donnent un aspect plus froid et naturel aux photos mais je choisirai le papier en fonction de l’usage que je souhaite faire de la photo. Si vous souhaitez avoir une photo en grand format sous plexiglas, partez sur un impression C-type qui donnera plus de richesse en couleurs et de densité à l’image. Si en revanchevous optez pour accrocher la photo dans un cadre sous verre, optez pour une impression inkjet qui donnera plus de flou et un coté plus vintage/artistique à la photo. (Petit conseil, ThePrintSpace propose un set de tirages sur chaque papier pour se faire une bonne idée du rendu le plus adapté.)

Une fois le type d’impression choisi, vous partez soit sur une présentation sous verre dans cadre (je vous recommande alors d’ajouter un passe-partout large pour concentrer le regard sur l’image, le bord du passe-partout ne devra pas néanmoins dépasser ¼ le taille de l’image), soit sur un contre collage aluminium ou plexiglas pour un look plus moderne. Plusieurs solutions s’offrent alors à vous mais je vais sur ce point être assez inconditionnel: Partez sur un contre collage sur aluminium ou PVC et ajoutez une fine plaque de plexiglas sur le dessus pour protéger votre image de la lumière et des chocs mais surtout apporter un rendu plus premium à votre photo (je parle du support Acrylic Reverse chez ThePrintSpace). Dernière touche (bien que vous puissiez tout à fait en rester là), vous pouvez intégrer votre photo dans une caisse-américaine – ces cadres qui donnent l’impression à la photographie de flotter à l’intérieur de celui-ci. Je trouve ce genre de cadre sublimes sur les très grandes photographies (je parle là de photo de plus de 1m de large, hein) mais je vous laisserai juger de tout cela par vous même pour le coup. Dans tous les cas, rien ne vous empêche de la rajouter par la suite (et pour le coup, vous pourrez en trouver dans n’importe quel bon magasin de déco).

On y pense finalement rarement, mais tous nous archives, caisses et albums photo peuvent s’avérer des cavernes de trésors bien plus pertinents que ce que l’on trouve en magasin. Une fois jeté à l’eau, vous verrez que le résultat en vaut le coup.

 

*pour les plus curieux, je parle de X Wings, Classical Elegance et Veteran Tribute.

Laisser un commentaire